edito
forum (21 051)
making of
preview newsletter
photoshop shortcuts
plan du site
bétisier (24)
nouveautés (67)
mises à jour
bannières (92)
liste de diffusion
infos légales
 


 

Devenez awares ! Et essayez de survivre.




aperçu
 

 

login | logout
gérez votre profil
devenez membre
membres (2138)
anniversaires (796)
awares (349)
mickeys (342)
notables (83)
modérateurs (9)
votre vie privée

 

 

amis (22)
gfx français (58)
gfx autres (383)
pixel art (67)
ascii art (0)
paint/draw (97)
communautés (27)
portails gfx (16)
ressources (36)
flash (253)
3D (38)
java (2)

proposez votre site
dernières entrées
aléatoire (999)
quicklist
top 10










































999 sites
409 059 hits
 
 

à propos des tutos
tous les tutos (48)
rechercher un tuto

tutos aléatoires
238 083 hits

 

 

screen fonts
brushes
softwares
 
 
 

 

stats publiques
infocentres
référents (1731)
refs quicklist (1731)
visiteurs uniques
awards

2 135 022 hits
 





oilà un petit tutorial pour que tu arrêtes de me dire que tu ne sais rien faire sous flash... désormais tu n'auras plus d'excuse voilà. Donc, cette après-midi, plusieurs de mes neurones se sont sacrifiés ( paix à leur âme ) pour permettre de comprendre l'incrémentation sous flash version anglaise ( il est pas question que je traduise nan mé ! ) ... et ben en fait, c'est vraiment tout simple.

Je prendrai comme exemple pour ce tuto le caca du tamagoshi. Le but est donc de faire faire apparaître un caca toutes les 5 secondes ( ça nous fera revoir le repère temporel dans Flash ). Après 5 secondes, deux possibilités : soit la crotte a été nettoyée entre temps ( ça nous permettra ainsi de revoir quelques notions sur les boutons ) soit elle n'a pas été enlevée ( dans ce cas nous n'en rajouterons pas une deuxième, le tamagoshi se retient merci ).


NDLR : Pourquoi as-tu pris cette saloperie d'invention nippone pour exemple ? Tu pouvais pas plutôt faire une abeille qui butine une lavande et s'envole toutes les 5 secondes sous les cricris des cigales au mois de juillet et... ? Bon allons-y tout de même...

Ingrédients :

  • un movie clip tamagoshi.
  • un movie clip compteur.
  • un movie clip crotte.
  • un bouton balai.


. distinction des movies


 
 

On place nos movies sur la scène principale. Pour l'instant, le compteur est un simple petit carré rouge ( outil rectangle R ) que l'on a converti en symbole ( F8 ) de type movie clip. La première chose à faire, c'est Dam's qui me l'a dit : nommer ces movies. Pour ce faire, un click droit sur chaque movie, sélectionner " properties " et dans " instance name " ( Ctrl-L ) écrire le nom du movie. Ainsi je nomme le movie crotte crotte, le movie compteur compteur et le movie tamagoshi tama ( waaah ! ).





. état initial









 
 

Au début, quand le tamagoshi apparaît, on ne veut pas qu'il crotte tout de suite. On va donc écrire ça dans la frame 1 de la scène principale. click droit, properties, actions ( Ctrl-L ) :

Set Property ("/crotte", Visibility) = False
Stop

La crotte est là mais invisible ( j'ai triché mais promis, je referai un tuto sur le load movie ).


J'ai mis un STOP parce que de toutes façons, tout va se jouer dans la frame 1 de la scène, ça fait plus propre.



Quand tu choisis le " set property ", tu constates qu'il y a un " target editor " ( il faut appuyer sur le bouton abc ) et oh miracle, il y a déjà les noms d'instance de tous tes movies clip. Donc Dam's avait raison, l'étape 1 est primordiale merci Dam's.


False est une expression et non une chaîne littérale, chose à corriger en appuyant sur le bouton =.


. le compteur


 
 

Bon là, ça devient plus intéressant. On edit le movie compteur ( Ctrl-L pour afficher la librairie puis click sur le movie compteur ). Pour l'instant c'est un carré rouge, mais on pourra pour le cacher le peindre ( U ) en noir ou diminuer son opacité au minimum ( click droit sur le movie, properties, color effects, alpha à 0 % ).

Récapitulons maintenant ce que l'on veut faire : on va dire au movie compteur de compter en secondes. secondes sera la variable à laquelle on attribuera le temps. Quand cette variable sera un multiple de 5 ( c'est à dire quand secondes = 5 x p avec p entier ), le movie compteur devra dire à crotte de devenir visible.

. initialisation du compteur



. variable "secondes"


 
 

On crée un nouveau layer ( sur celui du carré rouge ) où on va placer toutes nos actions. En premier lieu, on initialise les variables : dans la 1ère frame du movie compteur, properties, action : Set Variable: "p" = "1" ( on ne met pas p=0 parce que la crotte apparaîtrait quand secondes = 5 x 0 = 0 c'est à dire au tout début ).

Dans la seconde frame, F6 pour mettre une keyframe, properties, actions :

Set Variable: "secondes" = Int (GetTimer / 1000 )

Dans une dernière frame, F6, properties, actions :

Go to and Play (2) pour ainsi ne pas réinitialiser p à chaque fois.



Pourquoi ne pas mettre les deux initialisations dans la même frame ? Eh bien tout simplement parce que l'on va incrémenter la variable p à chaque tour, et que si le movie clip relit la frame 1, p reprendra alors la valeur 1. Il faudra donc s'arranger pour que le movie clip ne lise qu'une seule fois la première frame.



Par contre, le movie clip devra relire à chaque tour la seconde frame pour que la variable secondes soit incrémentée : à chaque tour, secondes prendra comme valeur la valeur entière du temps écoulé / 1000. En effet, dans flash, la fonction GetTimer() récupère le temps en millièmes de seconde.



. incrémentation







 
 

Bon, la variable secondes fonctionne, elle récupère la valeur du temps. Il nous reste à rendre la crotte visible toutes les 5 secondes. Dans la deuxième frame du movie compteur, on rajoute dans les actions :

If ("secondes" = 5 * p)
Set Property ("../crotte", Visibility) = True
Set Variable: "p" = p+1
End If



Le movie clip crotte est situé dans la scène et actuellement nous tapons le code dans le movie compteur. On doit donc remonter l'arborescence pour dire quelque chose à crotte et on doit écrire "../crotte ".


Important ! Quand on fait set variable, p+1 est une expression et non une chaîne littérale, il faut appuyer sur le bouton =. Bon voilà on a presque fini

. le coup de balai





 
 

Que ce passe-t-il si on compile le SWF maintenant ? Et bien la crotte apparaît au bout de 5 secondes et puis plus rien, le tama reste dans sa merde et toi tu passes pour un père indigne ! Vindiou ! N'oublions pas que nous avons placé un bouton balai en haut à droite. on click droit dessus, properties, actions :

On (Release)
Set Property ("crotte", Visibility) = False
End On

Ici, on a pas besoin d'écrire "../" avant crotte parce que le bouton est au même niveau que le movie crotte. Un bouton n'a pas de nom d'instance.

Cliquez ici pour downloader la source ( 26 Ko ) et ici pour voir un exemple compilé.

ArKadia
3448 visites




 

SirHK, 16 06 2002 à 01:25

Moi aussi ^_^


SirHK


Kallen, 02 06 2002 à 10:00

Moi j'aime bien le japon ^^


Kallen (mickey)
46 ans (La Rochelle)
kln2@caramail.com


( 2 commentaires )
<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 >>

 
















P I R E G W A N . C O M
interface & développement - piregwan 1998-2002




toutes les bannières


généré en 0.092 secondes